WE-Retraite des catéchumènes de nos paroisses

Le week-end des 14 et 15 janvier, nous avons fait une retraite au Monastère des Dominicaines de Saint Maximin. Ce nouveau monastère ouvert en 2009 en remplacement de l’ancien devenu trop “citadin”, est situé sur une colline dominant Saint Maximin, à proximité d’un grand domaine viticole. Deux jours magnifiques mais très froid ! À l’arrivée sœur Marie “installation” nous a accueillis dans la joie et nous avons pu découvrir des lieux très fonctionnels et confortables. dsc06103Des temps de réflexion autour de thèmes choisis par le père Matthieu ont rythmé ce week-end :

  • Pour vous, qui suis-je ? (question de Jésus à ses disciples)
  • Prier comme un pauvre. (avec la parabole du pharisien et du publicain au temple dans St Luc)
  • La troisième prière eucharistique.
  • Une découverte de Marie-Madeleine.
  • Une rencontre avec une sœur dominicaine.

Les textes nous ont permis de prendre conscience que de tout temps dans l’histoire, des chrétiens ont essayé de répondre à cette question : « Que suis-je pour vous ? » Egalement de découvrir l’importance de la formule et de l’attitude dans la prière, et leur différence. Enfin de mieux approfondir et donc mieux comprendre la troisième prière eucharistique. Bref ! des découvertes très enrichissantes pour les catéchumènes et leurs accompagnateurs.

En alternance avec ces temps réflexifs, des temps de prière avec les sœurs nous furent proposés dans l’église toute proche. Quelle merveille que ces voix des 24 religieuses qui s’élèvent si pures ! Un vrai moment de paix et d’intériorité.

Quant aux temps de détente des repas, goûters, promenade dans le vignoble voisin, ce furent des échanges entre nous tous et une joie à partager pour mieux se connaître.

dsc06118 Une petite anecdote qui intervint vers 22h30 : la sœur hôtelière ne pouvant pas rester au-delà de 22h, elle nous chargea d’attendre deux religieux italiens en nous prévenant de la curiosité de leur costume… heureusement ! Quand ils arrivèrent, nous eûmes l’impression d’être transportés au Moyen-âge. Ils avaient de hautes bottes, une tunique jusqu’aux genoux, frappée d’une immense croix rouge et blanche, des médailles… Ils appartiennent à la congrégation des Héraults de l’Evangile. Quelques-uns d’entre nous parlant italien, nous avons pu les installer.

 Avant de clore notre week-end, une visite au magasin du monastère s’imposait et nous nous sommes approvisionnés en confitures, tisanes, santons…

 Un grand merci au père Matthieu et à Françoise pour ce très beau séjour. A bientôt !

Publicités