Compte rendu sur la célébration en l’église arménienne

Nous étions 5 paroissiens avec le P. Christophe qui avons été célébrer ce 23 février  avec nos frères arméniens, de l’Église Apostolique située à Beaumont,  la mémoire de leurs 1036 martyrs mort pour avoir résisté aux Perses qui voulaient les convertir.

Ce Temps de partage de foi a tissé des liens de fraternité !

eglise_armenienneDans l’église, dans le chœur, une icône très grande de Marie portant l’Enfant-Jésus trônait au dessus de l’autel richement paré. La croix du Christ au centre de l’autel était aussi présente à divers endroits de l’église.

L’évêque arménien, 5 prêtres en soutane noire, 3 diacres, 6 hommes servants d’autel  et 2 enfants porte-cierge ont animé la Divine liturgie. Celle-ci était ponctuée tout le long de très beaux chants, avec aussi des voix de femmes depuis la tribune.

Il y aurait tant de détails à vous raconter ! Tout était en langue arménienne mais grâce à la traduction de l’une de nous, nous avons suivi l’essentiel.

La célébration qui a duré 2 heures nous a saisis !

Au tout début « Jésus » sous la forme d’une bannière est passé au milieu de son peuple, et la foule embrassait la frange du tissu avec une petite croix portée par un prêtre.

Beaucoup de signes de croix, d’encens pour une liturgie restée très traditionnelle.

Le grand rideau de l’iconostase qui sépare l’autel de l’assemblée a été fermé deux fois pour isoler le prêtre et ceux qui se préparent à célébrer.

Le fait de savoir se reconnaître pécheur devant Dieu leur fait prononcer à de nombreuses reprises durant la célébration : « Seigneur prends pitié ! ».

Il y a eu les intercessions de prières, elles sont très nombreuses et détaillées, elles durent 20 mn !

Le grand respect pour le Corps et le Sang du Christ se traduit par un temps qui précède immédiatement la communion, temps appelé de « confession » : Un prêtre énonce une liste des péchés courants, véniels, et chacun dit : « Seigneur prend pitié ».

Notre Pasteur a été invité à se placer dans l’enceinte où se tiennent les prêtres qui ne concélèbrent donc pas ; il a été invité aussi à dire un petit mot et une bénédiction à la fin de la cérémonie.

Nous sommes restées 4 à partager un repas et des échanges ; ce temps a été aussi très précieux !

Enfin, sachez que le curé viendra rendre visite à notre paroisse le samedi 25 mars lors de la messe célébrée à Saint Augustin à 18h30.

Publicités