Feuille de liaison communautaire

  • Aujourd’hui encore, ce virus est toujours là et actif. Le changement de saison et la chaleur de l’été ne l’ont pas vaincu. Que peut-on faire ? Lire la suite : 046.feuille août 2020
  • La chambre d’un point de vue symbolique est fort intéressante. Elle est la pièce la plus retirée de la maison, le lieu du repos, du silence et du sommeil,  de l’alliance et des rêves. Lorsque Jésus invite à la prière, Il donne ce conseil : retire-toi dans ta chambre et prie le Père qui est présent dans le secret. Lire la suite : 045. feuille juillet 2020
  • En ce mois consacré au Sacré Cœur de Jésus, nous contemplons cet Homme qui jusqu’au bout a donné sa vie révélant ainsi la vocation exceptionnelle de l’être humain à pouvoir se donner. De son cœur jaillit la source d’eau vive… Lire la suite : 044. feuille de liaison juin 2020
  • A l’annonce du décret du gouvernement sur la reprise du culte, nous nous sommes retrouvés pour faire corps et prendre corps dans nos assemblées eucharistiques. Par la présence réelle du Christ ressuscité au milieu de nous, par la présence des frères et sœurs baptisés, par le pain et le vin consacrés. Ces différentes formes de présence et de communion nous furent offertes en étant réunis pour le jour du Seigneur. Lire la suite : 043. feuille liaisin mai 2020
  • Horaire des célébrations de Pentecôte. Lire la suite : Horaires Pentecôte 2020
  • Bonjour à tous. Dans l’évangile selon Jean, la longue section des discours testamentaires est composée de trois parties. Aujourd’hui, nous recevons la troisième partie, selon le genre d’une prière, directement adressée au Père. Cette unité littéraire du chapitre 17, 1-26 est souvent qualifiée de prière « sacerdotale ». Lire la suite : 10. Dimanche 24 mai 2020
  • Samedi 23 mai 2020 : reprise du culte. Lire la suite : Reprise du culte 23 mai 2020
  • Bonjour à tous. Si vous m’aimez vous vous souviendrez de ce que j’ai fait et vous croirez en la parole de mes témoins. A travers eux, je vous confie mes paroles et mes actes, mon histoire et le sens que j’ai donné à ma vie. Gardez ses commandements, c’est prendre au sérieux ce qui est important dans la vie de Jésus, l’exemple qu’Il nous donne afin que nous puissions inspirer notre vie de la sienne. Lire la suite : 09. Dimanche autrement 17 mai 2020

 

  • Bonjour à tous, En ce dimanche, Jésus prend longuement le temps de préparer ses amis à ce qui va se produire : le scandale de la Croix. L’heure de sa passion est arrivée, elle précédera sa résurrection et sa glorification. Tous seront bouleversés par ces évènements et Jésus prépare les siens à cette grande épreuve pour que leur foi ne sombre pas. Lire la suite : 08. Dimanche autrement 10 mai 2020

 

  • Bonjour à tous. En ce dimanche où l’Eglise invite à prier pour les vocations, je vous invite à porter cette intention dans vos prières personnelles et domestiques. La prière de St Jean-Paul II vous y aidera, en ce mois de Marie. Vous trouverez également un exercice spirituel qui pourra s’avérer fécond : la prière d’alliance. Au plaisir de se voir dans quelques semaines, patience Il est avec nous. Lire la suite : 07. Dimanche autrement 03 mai 2020 – La porte des brebis
  • Bonjour. Après sa mort, ce premier jour est le moment décisif. Cette première journée fut chargée en événements. Ce même jour, un homme rejoint deux pèlerins en déplacement de Jérusalem vers Emmaüs. L’accueil véritable les prédisposerait-il à vivre une situation inédite ? Lire la suite : 06. Dimanche autrement 26 avril 2020 – Emmaüs

 

  • Bonjour. La vision ne mènerait-elle pas à la foi ?
    Ou bien est-ce pas plutôt la foi qui mènerait à la vision ?
    Le temps permet de chercher et de trouver ses propres réponses.
    Une semaine sera donnée à Thomas pour qu’il puisse librement se situer
    dans ce rapport de la raison et de la foi.
    Bon travail de communion à distance. Lire la suite : 05. Dimanche autrement 19 avril 2020

 

  • Chers frères et sœurs bonsoir. Le Triduum pascal est fini, qui aurait pu imaginer au moment du rite des Cendres que le carême se déroulerait de la sorte ? Nous sommes confinés et pourtant nous approfondissons cette communion que le Christ donne et que l’Esprit réalise. Aujourd’hui, le récit de l’Évangile nous emmène au tombeau. Depuis quelques semaines, nos églises symbolisent ce que Marie Madeleine trouvera au tombeau : le vide. Comment croire au Vivant, désormais invisible ?Les signes de son passage sont là, elle et les autres devront apprendre à découvrir une nouvelle forme de présence. Juste avant l’aurore, la nuit n’est pas finie mais son temps est compté, la nuit est sur le point de s’achever. Sainte fête de Pâques et bon usage de ce document. Lire la suite : 04. Dimanche autrement 12 avril 2020 – Pâques

 

  • Chers frères et sœurs bonjour.  Avec le dimanche des Rameaux, nous entrons en Semaine Sainte. Pourtant, cette année  la liturgie des Rameaux ne se déploiera pas, pas plus que celles du Triduum pascal. Pas de lavement des pieds, pas de reposoir, pas de chemin ou de vénération de la croix ou de feu pascal vécus en communauté. La tentation peut être grande de faire tout de même quelque chose en paroisse mais ce serait oublier les règles du confinement. Nous sommes convoqués  à en faire le deuil, ce qui ne peut être que douloureux. Alors quel sens à donner cette absence du rassemblement ecclésial ? Lire la suite 03. Dimanche autrement 05 avril 2020

 

  • Chers frères et sœurs bonjour. Dans le récit de ce dimanche la mort est prégnante avec son cortège de douleur, de chagrin,  de manque, et d’odeur d’outre tombe. Le Christ interpelle son ami mort et lui demande de sortir de son tombeau. Si vous fermez les yeux après avoir pris connaissance de ce passage de l’Evangile, vous pourrez vous imaginer la scène qui vous a marqué. En supprimant volontairement l’un de vos sens, vous donnez la possibilité à l’Esprit Saint de vous rendre attentif à la Parole du Christ qui vous rejoindra sans encombre. Lire la suite :  02. Dimanche autrement 29 mars 2020

 

  • Chers frères et sœurs bonjour. Dans nos quartiers villageois et aussi dans nos lieux communautaires l’absence est là, et de chez soi, nous pensons aux uns et aux autres. Ce jeûne de rencontres nous fait penser aux personnes absentes qui nous manquent. Nos fréquentations ne sont plus les mêmes pour un moment. L’Esprit assure notre communion au-delà de l’espace et des lieux. Comptant sur Lui, je souhaite méditer et prier un peu avec vous. Si vous le souhaitez, fermer les yeux pour un temps  de prière. Cela tombe bien puisque dans l’Évangile de ce jour, sortant du Temple Jésus rencontre un aveugle de naissance. Lire la suite :  01. Dimanche autrement 22 mars 2020

 

  • Le temps de carême :

Le temps de carême offre l’opportunité de se recentrer sur le Mystère Pascal. Chacun est appelé à choisir ce qui lui permettra d’avancer un peu plus dans sa façon de mettre en œuvre l’Évangile : la prière, le jeûne et l’aumône sont des moyens. Le temps alloué à la prière laisse à Dieu la possibilité de nous transformer. Le jeûne peut ouvrir à la gratitude de ce qui nourrit vraiment. L’aumône est un appel à vivre la charité en actes tout en contribuant au renouvellement d’une économie qui soit plus inclusive et solidaire. Ces moyens peuvent devenir efficaces si nous choisissons d’en user selon l’Évangile, pour mieux incarner ce que Jésus nous enseigne par toute sa vie. La vie en Christ est d’abord un appel à vivre une relation avec Lui en vérité, dans ce qui fait la réalité de notre existence. Jésus bouscule et dérange, il suffit de méditer les récits bibliques pour s’en rendre compte. Ce qu’Il propose est toujours aussi révolutionnaire. En effet, Jésus ne répond pas au méchant, Il dit la vérité selon son cœur, Il ne condamne pas, Il offre une autre chance aux pêcheurs, Il croit qu’ils peuvent le suivre et changer de mentalité, Il appelle ses disciples ses amis, Il révèle le pouvoir du pardon, Il appelle ceux qui croient en lui à aimer ses ennemis, Il invite à tendre l’autre joue, Il donne sa chair en nourriture, Il annonce sa résurrection d’entre les morts.

Ce qu’Il fait peut paraître hors d’atteinte, d’un autre monde. Plus précisément ce monde est le royaume qu’Il est venu rendre manifeste. Ce décalage entre notre monde et le sien est salutaire. Cet écart est l’interstice dans lequel l’impossible est devenu possible. Car son royaume se construit dans ce monde et ce monde ne le connaît pas. Cette façon de vivre à laquelle Jésus appelle ses disciples est hors-normes. Ça s’apprend peu à peu en contemplant le Christ des Évangiles en situations ouvertes auprès de ceux qu’Il rencontre. Il propose de nouvelles options capables de changer le monde en changeant nos façons de penser et d’agir. L’entrainement du Carême aidera le disciple à ressembler à son maître.  Plus aucune situation ne peut rester sans issue puisque la mort fut vaincue par La Croix. + Christophe Purgu

042. feuille liaison de mars 2020

  • La célébration des Cendres 

Elle nous fait entrer en Carême. Nous sommes dans un temps, de pénitence et de réconciliation, où Dieu lui-même vient parler à notre cœur. Le désert est l’endroit privilégié de l’écoute attentive de l’Écriture Sainte. Quand elle devient Parole, en échos aux évènements de notre vie, des conversions personnelles sont alors à l’œuvre.

011.feuille supplément Carême 202009. Dimanche autrement 17 mai 2020